Graine des Ziban

Comme beaucoup d’autres dans les années 60, elle se moque des arabes. Pourtant, à l’âge de 9 ans, Sabine découvre avec stupeur qu’elle s’appelle Salima et qu’elle est née en Algérie. Elle quitte alors la France, direction les oasis des Ziban au cœur du Sahara pour résoudre l’énigme de son enfance.


Depuis qu’elle a arpenté son désert, Salima Zerdoum, comédienne sourde, est une source intarissable. Interprétant son propre rôle avec humour et vivacité, elle brise le pacte du silence familial. À ses côtés, parmi les photos de trois générations qui défilent sur la vaste jupe de la reine des Ziban, la musicienne Chems Amrouche, accompagnée de son Rabab, chante la poésie algérienne dans l’intimité d’une tente touareg.


Face aux tabous, la Langue des Signes Française, l’arabe et le français se relaient, dans une mise en scène bilingue d’Anthony Guyon et Alizée Bingöllü. Fidèle au désir de « laisser s’exprimer celles et ceux que l’on n’entend pas », la Compagnie On/Off signe une fresque intime fascinante dans les vestiges de notre histoire coloniale.

 Texte et mise en scène Alizée Bingöllü
Mise en scène et expertise LSF Anthony Guyon
Avec Salima Zerdoum (LSF),
Géraldine Berger (français)
Chant, musique et composition Chems Amrouche
Expertise artistique bilingue Marie Lamothe
Costume, scénographie Emilie Zanon
Création lumière Denis Chapellon
Création vidéo Joran Juvin
Technique son, vidéo Pierre-Aimé Ballot
Production Pénélope Schulmann
Diffusion Juliette Escalona